Le contrat d’un prêt immobiler prévoit toujours une assurance prêt immobilier. Cette dernière a un double objectif. D’une part, elle permet à la banque d’être remboursée même si l’emprunteur est dans l’incapacité de le faire. D’autre part, elle protége ses héritiers contre toute obligation de s’aquitter de la dette de l’emprunteur en cas de décés de ce dernier.

L’assurance pret immobilier couvre trois types de risques : le décès, l’invalidité totale et définitive et l’incapacité temporaire de travail.

> Assurance décès-invalidité

Le remboursement d’un prêt immobilier se fait sur une longue période; généralement plusieurs dizaines d’années. Pendant toute cette période tout peut arriver : décès de l’emprunteur, accident de ce dernier réduisant sa capacité à travailler entraînant une diminution de ses revenus. Pour se protéger contre ces risques, l’établissement de crédit exige une assurance décès-invalidité. Ainsi, il obtient une garantie de remboursement intégral du capital restant dû quelque soit les circonstances.

L’assurance décès-invalidité prend également en compte l’intérêt des héritiers ou ayants droits de l’emprunteur. La législation estime qu’il n’y a aucune raison que ces derniers prennent en charge les dettes de celui-ci alors qu’ils n’ont peut-être pas joui de la somme de son vivant. Ainsi, cette assurance permet à ses descendants de se libérer de l’obligation de prendre en charge le remboursement de la dette.

La souscription à cette catégorie d’assurance pret immobilier est obligatoire. En revanche, l’assurance chômage est facultative et se présente comme une garantie complémentaire.

> Assurance chômage

Cette catégorie d’assurance prêt immobilier, limitée dans le temps, permet à l’emprunteur d’honorer ses échéances alors qu’il se trouve au chômage. Même si l’assurance chômage devrait garantir en principe le paiement partiel ou intégral des mensualités pendant cette période, généralement l’assurance prend en charge jusqu’à 80% du montant à rembourser.
Prés de 20% des emprunteurs souscrivent une assurance chômage. Environ un tiers de ceux qui ont contracté un emprunt dans des établissements spécialisés ont adhéré à cette assurance. En revanche, elle concerne seulement 15% des clients des banques généralistes. Cette faible proportion s’explique par le montant élevé des primes. De ce fait, les emprunteurs qui présentent un faible risque de chômage préfèrent se limiter à l’assurance décès-invalidité. Seuls les individus qui occupent un emploi précaire, dont la sécurité n’est pas assurée, souscrive à cette assurance. Or ils sont en faible nombre.

> Délégation d’assurance

Il faut noter que l’emprunteur n’a pas l’obligation de souscrire une assurance pret immobilier auprés de l’établissement de crédit. Optez pour une délégation d’assurance permet de réaliser de sérieuses économies dans la mesure où le taux d’intérêt inclue généralement le coût de l’assurance. Mais on peut noter d’autres avantages : garantis plus étendues, tarifs plus interessants, services supplémentaires, délais de remboursement plus courts, procédures simplifiées …etc.
De nombreux courtiers en assurance de prêt proposent des compagnies d’assurances dont le niveau de garantie est identique et parfois même supérieur à celui du contrat d’assurance groupe de la banque. Les recherches peuvent également se faire sur internet ou auprés de son assureur habituel.